Écrivain américain, Dennis est né en 1966 à Dorchester (Massachusetts) et vit dans la région de Boston. Il exerce d'abord de petits jobs et de multiples métiers : livreur, garçon de café, homme de peine, chauffeur de limousine, conseiller pour enfants handicapés, libraire. Puis il se consacre à l'écriture et devient l'un des auteurs de polars les plus connus des États-Unis.

Retour

Une nuit, la psychiatre Diandra Warren reçoit un appel anonyme et manaçant qu'elle croit lié à l'une de ses patientes quand arrive au courrier une photo de son fils Jason sans aucune mention d'expéditeur. Elle prend peur et demande de l'aide à Patrick Kenzie et Angela Gennaro. C'est pour les deux détectives le début d'une affaire bouleversante qui va les confronter à l'inacceptable, jusqu'à l'imprévisible dénouement. La peur, la compassion, la répulsion, l'amour, toutes ces émotions sont remarquablement mises en scène par Dennis Dehane dans un livre qu'on ne lâche pas avant la dernière page et dont les échos résonnent bien après qu'on l'a refermé (août 2002).

 

 

L'Amérique se remet difficilement des soubresauts de la Première Guerre mondiale. De retour d'Europe, les soldats entendent retrouver leurs emplois, souvent occupés par des Noirs en leur absence. L'économie est ébranlée, le pays s'est endetté et l'inflation fait des ravages. La vie devient de plus en plus difficile pour les classes pauvres, en particulier dans les villes. C'est sur ce terreau que fleurissent les luttes syndicales, que prospèrent les groupes anarchistes et blochéviques, et aussi les premiers mouvements de défense de la cause noire. En septembre 1918, Luther Laurence, jeune ouvrier noir de l'Ohio, est amené par un étonnant concours de circonstances à disputer une partie de base-ball face à Babe Ruht, étoile montante de ce sport. Une expérience amère qu'il n'oubliera jamais. Au même moment, l'agent Danny Coughlin, issu d'une famille irlandaise et fils aîné d'un légendaire capitaine de la police de Boston, pratique la boxe avec talent. Il est également chargé d'une mission spéciale par son parrain, le retors lieutenant McKenna, qui l'infiltre dans les milieux syndicaux et anarchistes pour repérer les "fauteurs de troubles" pour les expulser du territoire américain. A priori, Luther et Danny n'ont rien en commun. Le destin va pourtant les réunir à Boston en 1919, l'année de tous les dangers. Tandis que Luther fuit son passé, Danny cherche désespérément le sens de sa vie présente, en rupture avec le clan familial. Dans une ville marquée par une série de traumatismes, une ville où gronde la révolte, la grève des forces de police va mettre le feu aux poudres ...

Haut